Aller au contenu

Développement durable

La Clinique Sud Vendée s’engage résolument dans une politique environnementale ; protéger l’environnement est l’un des premiers gestes de santé.

Investie dès 1996 dans une démarche d'amélioration continue de la qualité, la Clinique Sud Vendée a décidé de franchir en 2009 une nouvelle étape en s'engageant résolument dans une politique environnementale car protéger l'environnement est le premier geste de santé.

Cette démarche est d'une part, une véritable politique de santé à part entière de l’établissement et d'autre part, une stratégie globale de management de l'entreprise elle-même. Elle s’organise bien sûr dans le contexte actuel des contraintes liées à l’application des textes réglementaires (sécurité des soins), des conséquences de la démarche de certification et de ses conséquences pour l’environnement.

En améliorant ses fonctionnements, la clinique souhaite minimiser ses impacts sur l'environnement mais également sensibiliser les patients, visiteurs et intervenants.

Cette démarche volontaire et résolument prospective, se décline de façon totalement transversale dans chacun des services au travers trois piliers :

- La dimension économique : dorénavant chaque procédé ou matériau, bien et service acheté est étudié sous l’angle de la protection de l’environnement.  Quel est son impact environnemental lors de son installation, de son utilisation et de sa destruction ?

- La dimension environnementale : la clinique contribue à l’amélioration des pratiques liées à l’élimination des déchets par la mise en place de filières différentes.

- La dimension sociétale : la Clinique Sud Vendée veut maîtriser l’impact des activités sur la sécurité, la santé, les conditions de travail des professionnels. Elle sensibilise également aux éco-gestes énergétiques (éteindre lumières et ordinateurs, utiliser Internet pour l’envoi des courriers, utiliser le recto-verso de l’imprimante, etc.)